L’Agence des Aires Marines protégées

Actions sur le document

L’Agence des Aires Marines Protégées

Agence Aires Marines Protegees

Créée par l’article 18 de la Loi* n°2006-436 du 14 avril 2006 relative aux parcs nationaux, aux parcs naturels marins et aux parcs naturels régionaux, l’Agence des Aires Marines Protégées est un établissement public à caractère administratif, sous tutelle du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable* et de la Mer* .

Elle a pour fonctions principales :

  • l’appui aux politiques publiques pour la création d’aires marines protégées,
  • l’animation du réseau des aires marines protégées,
  • l’allocation de moyens aux Parcs* naturels marins,
  • la participation à la mise en place de Natura 2000* en mer,
  • le renforcement du potentiel français dans les négociations internationales sur la mer.

Elle a pour champ d’intervention :

  • les parcs naturels marins,
  • les parties maritimes du domaine du Conservatoire du littoral,
  • les parcs nationaux,
  • les réserves naturelles,
  • les arrêtés de protection de biotope,
  • les sites Natura 2000*.

Vous pouvez télécharger les documents suivants :

pdf Fiche de présentation de l’Agence des Aires Marines Protégées

pdf Implantations géographiques en juin 2010

pdf Plaquette dépliante de présentation


Adresse du siège et contact :

Agence des aires marines protégées
16 quai de la Douane
29229 Brest Cedex 2

Tel. : 02 98 33 87 67
Fax : 02 98 33 87 77

www.aires-marines.fr




 

Glossaire des mots associés à la page

Développement durable

Développement qui s'efforce de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs. Dans cette optique, les modes de production et de consommation doivent respecter l'environnement humain ou naturel et permettre à tous les habitants de la Terre de satisfaire leurs besoins fondamentaux : se nourrir, se loger, se vêtir, s'instruire, travailler, vivre dans un environnement sain. Appliqué à l'économie, il intègre trois dimensions : économique (efficacité, rentabilité), sociale (responsabilité sociale) et environnementale (impact sur l'environnement).

Loi

Règle écrite et générale votée selon la procédure législative par le parlement (assemblée nationale et sénat). La loi peut être adoptée à l'initiative du parlement (on parle alors de "proposition" de loi) ou du gouvernement ("projet" de loi).

Mer
Ensemble des eaux salées recouvrant la partie immergée de la Terre. S'oppose a terre. Les étendues d'eau fermées, même salées, situées à l'intérieur des terres (mer Caspienne, mer Morte, mer d'Aral) ne sont pas considérées, malgré leur nom, comme faisant partie de la mer.
Natura 2000
Réseau de milieux remarquables de niveau européen proposés par chaque Etat membre de l'Union Européenne qui correspond aux zones spéciales de conservation (ZSC) définies par la directive européenne du 21 mai 1992 (dite directive « Habitat ») et aux zones de protection spéciale (ZPS) définies par la directive européenne du 2 avril 1979 (dite directive « Oiseaux »). Ces espaces sont identifiés dans un souci de lutte contre la détérioration progressive des habitats et des espèces animales et végétales d'intérêt communautaire. Chaque état doit assortir cette liste de plans de gestion appropriés et de l'évaluation des montants nécessaires dans le cadre de cofinancements communautaires.
Parc
Aire maritime de l'estran ayant fait l'objet d'une concession de cultures marines pour l'exercice d'une activité conchylicole. La durée de la concession est de 35 ans.